top of page
Rechercher
  • arnaudjacob

Après 6 mois d'exercice...le bilan, calmement

Bon, nous sommes le 5 novembre, et cela fait 6 mois que mon entreprise individuelle GEOTIA est ouverte... Il le temps de faire le point.


Des dépenses importantes au début, mais un soutien du Pays

C'est avec enthousiasme que j'ai déballé les cartons contenant le matériel fraîchement dédouané

L'investissement de départ fut important, j'utilise le passé car, même s'il manque quelques machines dont j'aurais besoin l'année prochaine, le gros de l'équipement est acheté.

Premier constat : le Pays aide les entreprises et les gens qui veulent se lancer : j'ai bénéficier de plusieurs aides du Pays et c'est avec une chance inouïe que mon achat de ce matériel topographique ait coïncidé avec le versement de l'aide à l'équipement des "jeunes" diplômés ( AIJD) qui a permis d'encaisser le choc du montant du chèque! Je remercie donc la DGAE ( Direction Générale des Affaires Economiques), la DGEN (Direction Générale de l'Economie Numérique) et le Pays (la Poynésie Française) pour leur sérieux coup de pouce au démarrage.


Un démarrage finalement assez rapide
Le diadème dans les nuages pour la prise de vue 360 au dessus du Lycée

Il y a bien eu deux mois de flottement au départ, mais les demandes sont rapidement devenues croissantes. Il y a des secteurs où je ne m'imaginais pas avoir autant de demandes, en particulier les demandes d'estimations immobilières. Au niveau des prestations, j'ai eu l'occasion de proposer des prestations originales notamment une prise de vue 360 par drone au-dessus du Lycée du Diadème. Ce genre de prestation donne envie de proposer des prises de vue artistiques, mais au final les demandes et les attentes de la population dans le domaine foncier sont telles qu'il y a déjà assez de travail dans le domaine du géomètre "pur". En effet, les autres prestations se répartissent entre topographie et foncier (principalement des délimitations). Il y a eu un premier document d'arpentage en 6mois, c'est peu. Je compte m'équiper en photogrammétrie prochainement et l'idée serait d'essayer de développer davantage ce secteur car la technique commence clairement à intéresser.


Le web au cœur de ma stratégie commerciale

En consultant les statistiques de la présence sur le web, j'ai constaté que pas mal de personnes me trouvent via ce canal là. Il y a aussi eu beaucoup de bouche-à-oreille et même des gens qui m'ont vu travailler dans la rue et qui sont devenus mes clients. Je pense que si j'arrive à développer une présence sur le web assez importante, davantage de gens entendront parler de GEOTIA, car contrairement à d'autre cabinets de la place, j'ai démarré avec zéro clientèle.


Le capitaine du navire...c'est toi!

Autre constat : quand tu te lances, t'est tout seul! Tu dois pouvoir assurer dans certains domaines qui ne sont pas forcément ta spécialité à la base. Tu te dois d'être polyvalent : comptabilité, gestion de ta trésorerie, travaux manuels : oui, tu dois être suffisamment costaud pour pouvoir couper des piquets fer torsadés 12mm à la pince mais aussi pouvoir configurer correctement un nouveau périphérique informatique. J'avoue qu'avoir un collègue de bureau comme Alain, qui est géomètre à son compte également dans le même bureau, ça fait du bien psychologiquement, notamment pour échanger sur nos difficultés respectives.


Relevé topographique à Pamatai pour la commune de Faa'a

Le plus frustrant pour moi, ce fut de se résigner à poursuivre les investissements sans se verser de salaire. Néanmoins la dynamique est en marche, j'espère donc pouvoir rapidement rembourser les gros investissements de départ!


109 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page